Adieu Noël et St-Sylvestre, place à la détox et à la galette
Cuisine

Adieu Noël et St-Sylvestre, place à la détox et à la galette

Nouvelle année, nouvelle attitude, nouveau régime. Après Noël, Saint-Sylvestre et la fête du nouvel an, nous avons besoin de rétablir notre mode d’alimentation. Notre corps doit rapidement se remettre de cet enchaînement festif et calorique pour regagner son tonus. Il est temps d’entreprendre une détox et de nous préparer à célébrer la fameuse fête des galettes. Cette festivité traditionnelle est typiquement française et on l’honore à chaque début d’année.

Fête de la galette des Rois, une histoire païenne rendue mystique

Les gens célèbrent cette festivité depuis l’antiquité romaine. À l’origine, elle rendait hommage au dieu Saturne, de fin décembre au début de janvier. La fête des galettes, qu’on désignait à l’époque fête des saturnales, était en réalité une fête d’inversion de rôles. Ainsi, le serf désigné pouvait devenir « roi d’un jour » et demander tout ce qui lui plaisait comme nourriture.

Les Romains avaient pour coutume de donner à ce dernier un gigantesque gâteau rond et bien doré. Au moyen âge, l’Église met fin à cette tradition, qu’elle qualifie de païenne, pour laisser place à un culte religieux. Dès le 5ème siècle, l’Église la remplace alors par l’Épiphanie. Cette fête, bien connue des chrétiens, commémore la visite des trois rois mages à l’Enfant Jésus.

Il faut attendre jusqu’au 14ème siècle pour qu’on soit de nouveau face à un rituel associant pain et roi. Dans cette nouvelle forme de célébration religieuse, les moines de Besançon procèdent à un tirage au sort pour désigner le « Roi des rois ». On insère alors une pièce dans une brioche pour permettre au clergé de trier l’heureux élu.

Des galettes en tout genre, oui, mais pas n’importe lesquelles

D’antan, on célèbre cette fête à la traditionnelle avec de la galette ronde, plate et bien emplie. Peu à peu, ces gâteaux s’allègent, s’affinent et se déclinent sous diverses formes et recettes. Feuilletée, demi-feuilletée, bâtarde, salée, fondante… à chacun ses habitudes et coutumes. La galette feuilletée à la frangipane, par exemple, est une des recettes que les Français apprécient le plus en cette occasion.

On la doit bien à Marie de Médicis, deuxième épouse d’Henri IV. D’une façon générale, les habitants de la partie nord de l’Hexagone célèbrent la fête de la galette en mettant cette spécialité culinaire à l’honneur. Les habitants du sud de la France quant à eux préfèrent la brioche en forme de couronne.

Janvier : on continue à festoyer tout en surveillant son régime

Noël, St-Sylvestre et le Nouvel An sont maintenant loin derrière. La cure de détox caractérise l’après-fête. Pour s’y remettre rapidement, il faut commencer dès le lendemain du dernier jour de la fête des galettes. Comment procéder ? Voici trois règles :

1. Des légumes et des fruits à consommer sans modération.

2. Une réduction maximale de portions de protéines animales.

3. Une bonne hydratation pour éliminer toutes les toxines résiduelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *