lundi 27 février 2017
Page d'Accueil Accueil
Plan Plan
Quoi de neuf ? Quoi de neuf ?
Liens Liens
Agenda Girondin Agenda Girondin
Album des vidéos Album des vidéos
Catalogue de SEL Terre (offres/demandes) Catalogue de SEL Terre (offres/demandes)
Chemin des Sel (réseau d’hébergements) Chemin des Sel (réseau d’hébergements)
Co-Production Co-Production
   - AMAP
   - Economie solidaire
   - Projet monnaie SOL
Histoire des SEL et autres systèmes d’échanges Histoire des SEL et autres systèmes d’échanges
Librairie du SEL Librairie du SEL
Listes de diffusion ouvertes et TransverSel Listes de diffusion ouvertes et TransverSel
Projets de loi Projets de loi
Revue de presse Girondine Revue de presse Girondine
Site réalisé avec BioSPIP
Ce site est optimisé pour tous les navigateurs qui respectent les normes internet !

Retour à la page d'accueil  Histoire des SEL et autres systèmes d’échanges

Mon voyage au coeur des SEL ( 1er épisode : 1995)
PAR DANIEL DELARASSE

samedi 19 septembre 2009, archissi24


La véritable histoire des S.E.L. depuis 1994.... Un peu d’histoire... (premier épisode)

Au mois de septembre 1995, lorsque je fus invité pour la première rencontre INTERSEL à Mirepoix, par François Terris, je fus hébergé chez une certaine Françoise M. qui avait d’ailleurs ouvert sa maison à plusieurs sélistes venus des quatre coins de la France.

Après une journée d’échanges exceptionnelles où je rencontrais à l’époque presque tous les animateurs de réseaux, et fit la connaissance de Daniel Fargeas qui tenais un stand pour ses fiches écologiques. C’est aussi là que je rencontrais pour la première fois Alain Bertrand, pionner de la coordination des SEL de cette époque. Mais le lendemain, c’est avec Michel Tavernier que je pris mon petit déjeuner , très riche en conversation avec ce monsieur que je voyais pour la première fois et qui me faisait découvrir : l’Ecosophie.*** Nos chemins se croisèrent à plusieurs reprises , entre autres lors d’une conférence à l’Université de Génève, où était invité Denis Bayon* *(auteur du livre : Les S.E.L. pour un vrai débat) qui me laissa la joie de répondre aux divers questionnements sur les SEL , le dimanche matin , devant 300 personnes rassemblées dans le grand amphi de l’Université de Genève. Michel Tavernier y était présent aussi et j’ai toujours un petit film sur lui et sur pierre Rabhi qui participait à ce rassemblement genevois. Depuis Michel nous a quitté, mais laisse derrière lui de nombreux textes et le résultat de ses travaux.

* LES SEL, pour un vrai débat

Les S.E.L. , pour un vrai débat (Yves Michel) A l’aube du XXIème siècle, de nombreux changements s’opèrent tant dans le domaine humain qu’économique et social. Chacun peut prendre conscience du bilan désastreux de notre société capitaliste qui nie toutes valeurs humaines pour laisser la part belle au profit, à la spéculation. Il paraît donc nécessaire, voire urgent, de créer des économies alternatives qui visent une redéfinition de l’argent mettant l’intérêt égoïste de chacun au service de l’intérêt de la communauté : les S.E.L. en sont un vivant exemple ;ils se singularisent par une économie parallèle sans argent. Dans son ouvrage, l’auteur Denis Bayon (économiste et chercheur à l’université de Lyon), nous présente ces Systèmes d’Echanges Locaux, leur histoire, leurs règles de fonctionnement, leur but solidaire, leur lutte contre l’exclusion.

Dans une première partie, l’écrivain va démontrer la simplicité de ce mécanisme d’échange et donner quelques exemples pour illustrer son analyse. Cela pourrait être ce voisin qui voudrait bien qu’on l’aide à réparer sa toiture, alors qu’il offre ses services de jardinage... telle autre personne propose sa machine à coudre pour la confection de rideaux alors qu’elle aurait besoin d’un coup de main pour vider son grenier... Ces services ne sont pas gratuits, les comptes de ces échanges se font au moyen d’une unité propre à chaque groupe et dont l’appellation vient de l’imagination des membres du S.E.L. correspondant ; cela peut être des cailloux, des prunes, des grains... Il n’est pas question d’argent, de telle sorte que ceux qui n’en ont pas puissent aussi bénéficier des services et des biens de la communauté qui est limitée à un quartier, un village, une ville.

Denis Bayon met bien en exergue le côté dérangeant de cette économie parallèle pour les institutions en place, ce à quoi elle doit faire face pour se défendre et surtout bien expliquer ce qu’elle est réellement car son avenir dépend de l’interprétation qui sera faite par les pouvoirs publics.

C’est avec un peu d’histoire que le lecteur replacera l’apparition de ces systèmes d’échanges locaux et quelles ont été les raisons de leur émergence. Il est vrai que cette partie du livre semble assez « prise de tête savante » mais elle est indispensable pour une meilleure compréhension des pages suivantes qui vont être consacrées à l’historique des S.E.L. et à leurs moyens de fonctionnement.

L’auteur explique d’une manière claire le mécanisme des S.E.L. qui s’appuie aujourd’hui sur des expériences et des initiatives du passé, ses règles ne sont donc pas nées du hasard. Moult détails sont donnés pour que l’on soit imprégné d’une atmosphère toute particulière, toute nouvelle et que notre imagination nous mette dans l’expectative de toute une société basée sur l’égalité, l’échange, le don. Est-ce utopique ? Ce serait en tout cas une réponse positive aux désirs de notre être intime ! La solidarité, la confiance, le respect, la transparence, la liberté... sont les maîtres mots de ces échanges locaux. Le lecteur trouve des réponses à ses moindres questions et est invité à prendre conscience de la réalité du monde social, économique et humain dans lequel il vit ou survit. En fermant le livre de Denis Bayon, c’est une bouffée d’espoir qui fera son chemin dans l’esprit de chaque lecteur.

Les S.E.L. s’inscrivent, comme d’autres initiatives, dans un mouvement de déstandardisation de notre société actuelle pour un monde plus humain.

mis en ligne par Daniel D. le 19 sept 2009 (14 années plus tard...)

>>Les S.E.L. Systèmes d’échanges locaux pour un vrai débat Par Denis Bayon

>> Editions Yves Michel Le Souffle d’Or BP 3 Le Paroir 05300 Barret-sur-Méouge

Tél. Info : 04 92 65 52 24 Tél. VPC : 04 92 65 10 61 Fax : 04 92 65 08 79

E-mail : contact@souffledor.fr Site Internet : www.souffledor.fr


Envoyer l'article à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)


afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article
générer une version PDF de cet article Article au format PDF

DANS LA MEME RUBRIQUE :
-10 ans de S.E.L. en France
-La Banque du Temps de Bordeaux
-En 1998 apparition du J.E.U.


AUTEUR :
-archissi24
Précédent Haut de page Suivant
 newsletter  -  admin  -  webmaster  -